En ce moment

Données simulées de l’activité domestique : évaluons le réalisme !


“Home Activity Simulator propose donc de construire ces jeux de données, non pas en utilisant des capteurs dans de vraies maisons, mais en reproduisant ces dernières dans une simulation en 3D, moins coûteuse et plus flexible.”


Le Salon de la Recherche 2021 d’Orange est l’occasion de montrer les avancées des recherches en cours. Cette année, un des projets en démonstration vise à vérifier si un système d’intelligence ambiante permet d’établir un lien entre les capteurs installés dans un environnement (par exemple, une maison) et les situations humaines complexes qui s’y déroulent.

 

Pour que ces approches d’intelligence ambiante soient performantes, les collectes de données doivent s’étaler sur plusieurs semaines et sont bien souvent fastidieuses compte tenu de la variété d’environnements et de situations de vie.

Home Activity Simulator propose donc de construire ces jeux de données, non pas en utilisant des capteurs dans de vraies maisons, mais en reproduisant ces dernières dans une simulation en 3D, moins coûteuse et plus flexible. Des habitants virtuels, contrôlés par des techniques de planification automatique, réalisent des séquences d’activités domestiques, en interaction avec des capteurs et objets virtualisés. Pour évaluer le réalisme, et donc l’intérêt, des données issues de ces interactions simulées, les performances d’un système de reconnaissance d’activités humaines sont comparées entre jeu de données synthétiques et jeu de données réelles.

Cet outil offre de belles promesses pour les chercheurs et les experts en charge de conception de systèmes intelligents que ce soit dans le cadre de la maison ou pour d’autres environnements.

Mots-clés :

, , , ,