En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Orange, opérateur multiservice, acteur de référence de la transformation digitale en Afrique


Orange participe activement au développement économique des pays d’Afrique en se positionnant en opérateur multiservice, au service de la transformation numérique du continent.


Sur le même sujet

Orange est résolument engagé dans le développement économique des pays d’Afrique. Grâce aux multiples services numériques qu’il a développés, l’opérateur se positionne en véritable partenaire de confiance, à la pointe de la technologie, au service de la transformation numérique du continent.

L’évolution des besoins du continent africain

Orange a observé les usages mobiles dans les pays d’Afrique afin de développer des services qui répondent aux besoins des utilisateurs. Il n’a en effet pas échappé à l’opérateur, présent dans 20 pays en Afrique, que l’engouement des populations pour le numérique allait croissant. Avec une démographie composée à 41 %(1) de jeunes de moins de 15 ans, le continent compte en effet de nombreux « digital natives ». Pour Arnauld Blondet, Directeur de l’innovation de la région MEA (Middle East Africa) chez Orange : « Cette jeunesse démontre une appétence extraordinaire pour le digital et c’est grâce à elle que de nouveaux usages peuvent être adoptés très rapidement, bien plus qu’en Europe. Par exemple, la majorité utilise déjà le mobile money. ». Les télécommunications se sont par ailleurs développées à grande vitesse ‒ grâce notamment aux investissements d’Orange sur les dix dernières années. « L’Afrique a réalisé un « saut quantique » (ou « leapfrog » en anglais), c’est-à-dire que le continent a effectué un rattrapage historique phénoménal. Il y a encore dix ans, il n’y avait que la 2G, et elle n’était utilisée que pour la voix. Alors qu’aujourd’hui, les usages d’Internet sont prédominants. » Dans la majorité des 20 pays dans lesquels Orange est présent, les utilisateurs accèdent en effet à Internet via la 4G. Le marché des smartphones va lui aussi considérablement s’étendre, avec, d’ici 2020, 660 millions d’Africains équipés(2). « Notre ambition, depuis plusieurs années, est de fournir des services à la hauteur de cette évolution des usages et des besoins. C’est-à-dire d’être un opérateur multiservice, partenaire de référence de la transformation digitale du continent. Car cette dernière a un impact tangible sur le développement économique. »

Une démarche multiservice

Orange, dans la continuité des services de contenus (musique, actualités, informations) accessibles sur smartphone qu’il propose, étend désormais son offre à de multiples services numériques, et ce dans de nombreux domaines :

  • Les services bancaires
    Avec un taux de bancarisation de seulement 15,7 %(3), le financement de l’activité économique en Afrique est freiné. Orange a alors développé le service de transfert d’argent et de paiement mobile Orange Money. Il permet à ses abonnés de déposer de l’argent sur un compte associé à leur numéro de mobile, d’effectuer des retraits, d’acheter du crédit téléphonique, de transférer de l’argent, ou encore de régler leurs factures (eau, électricité, télévision, frais de scolarité). Ce service est déjà utilisé par plus de 35 millions de personnes sur le continent. Fort de ce succès, l’opérateur est en train d’étendre cette offre à d’autres services comme l’assurance et le crédit.
  • L’énergie
    Grâce à l’ouverture des cadres réglementaires en Afrique, Orange a développé des services dans le domaine de l’énergie avec . Grâce à la technologie de l’IoT (Internet des objets), il est maintenant possible de déployer des compteurs intelligents qui permettent aux opérateurs d’électricité locaux de collecter plus facilement les paiements de leurs clients, de lutter contre la fraude, et de contourner les aléas liés à la vétusté des réseaux. Orange a aussi lancé le service Orange Energie, qui permet aux habitants de louer une « », un kit de panneaux solaires, afin de pallier les insuffisances de production électrique dans certaines zones.
  • L’agriculture
    Le secteur agricole contribue à 61 % de l’emploi et 36 %(4) du PIB du continent africain. Pour aider à lutter contre les effets des changements climatiques compromettant la production et l’élevage, ou encore la multiplication des maladies touchant les plantes et les animaux, Orange a développé des services mobiles comme mAgri. Via leur smartphone, les agriculteurs peuvent recevoir des informations relatives aux prévisions météorologiques ou à l’évolution des prix des productions ; mais aussi accroître leurs revenus grâce à la mise à disposition d’une marketplace dédiée aux échanges entre acheteurs et vendeurs de denrées agricoles. Grâce à l’IoT, Orange est aussi en train de développer des services, qui, grâce à la remontée d’informations en temps réel, fourniront aux agriculteurs des outils précieux d’aide à la décision.
  • L’éducation
    L’Afrique est le continent le plus jeune au monde, et toute cette force vive a besoin d’être formée aux métiers de la nouvelle économie. Ces métiers, ce sont bien sûr tous ceux liés aux nouvelles technologies (webmaster, community manager, concepteur de sites Internet, développeur mobile, etc.). Orange poursuit l’ambition de développer des programmes éducatifs qui permettront aux pays de maîtriser les savoirs et expertises liés au numérique.
  • La santé, l’entrepreneuriat
    Orange ne s’arrête pas là, car il est par ailleurs actif dans le domaine de la santé. L’opérateur noue en effet des partenariats avec différents gouvernements et ONG afin de mettre à leur disposition des services d’analyse de données sanitaires et épidémiologiques, et participe au développement de la télémédecine en zone rurale. Il est aussi actif dans le domaine de l’entrepreneuriat via la mise en place d’accélérateurs de start-up : les Orange Fab. Présents entre autres en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Cameroun, ces centres permettent aux entrepreneurs d’être accompagnés dans leur développement, depuis le financement de leurs projets jusqu’au développement de leurs produits ou services.Grâce à la généralisation de l’accès à Internet et de l’usage des smartphones en Afrique, Orange offre des services qui participent à la transformation digitale du continent et donc à son développement économique. Le groupe propose des offres innovantes, à la pointe de la technologie, et compte sur un réseau étendu d’expertises locales. « Avec un simple smartphone qui tient dans la main, les Africains possèdent, grâce aux accès Internet et aux multiples services numériques que nous avons développés, un outil extrêmement puissant qui va profondément modifier le paysage économique de leurs pays », conclut Arnauld Blondet.

1 – Injeep, Proportion des moins de 15 ans dans la population mondiale
2 – Rapport Deloitte, TMT Predictions Afrique 2018, avril 2018
3 – Jeune Afrique, Bancarisation, la rentabilité ne se mesure pas à court terme, 11/2017
4 – FARM, Colloque international 8 décembre 2016 « Emploi en Afrique : et si l’agroalimentaire était une solution ? »


Orange participe activement au développement économique des pays d’Afrique en se positionnant en opérateur multiservice, au service de la transformation numérique du continent.


Sur le même sujet

Mots-clés :

, , , , , , , , , , , , , , ,