En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

LoRa, un réseau dédié à l’IoT ouvert au bénéfice des utilisateurs


LoRa offre l’interopérabilité entre les objets connectés, permettant à l’utilisateur de déployer divers objets qu’il souhaite intégrer au réseau.


Suite à l’annonce, en 2015, de l’engagement d’Orange à déployer en France des réseaux dédiés à l’Internet des Objets, la couverture LoRa s’étendra à environ 120 agglomérations françaises d’ici janvier 2017.

La technologie LoRa assure une connectivité bas débit, à faible consommation énergétique et économique. Elle sert à déployer des réseaux Low Power Wide Area (LPWA) utilisés pour l’Internet des Objets. Ces objets « intelligents » sont équipés d’une batterie et sont connectés sans fil au réseau. Ils transmettent un flux de données relativement faible (entre 0,3 et 50 kb/s) grâce à une communication bidirectionnelle sécurisée.

L’avantage de LoRa est d’être un standard ouvert permettant l’interopérabilité entre les objets connectés sans requérir une installation locale complexe. Ce faisant, l’utilisateur peut déployer divers objets connectés qu’il souhaite intégrer au réseau.

Orange s’engage sur l’Internet des objets

En complément de ses réseaux cellulaires, LoRa est une des technologies choisies par Orange pour transporter les communications des objets pour ses propres besoins ainsi que pour ceux de ses clients, grand public et entreprises. L’Internet des objets est, en effet, un axe de diversification pour le groupe qui prévoit de réaliser 600 millions d’euros de revenus d’ici 2018.

Bientôt 2 600 communes équipées

Orange a testé la technologie LoRa en réalisant en 2015 un pilote à grande échelle dans la ville de Grenoble avec plus d’une trentaine de partenaires. Effectué en conditions réelles, ce pilote a permis de tester les principaux usages (collecte d’informations des capteurs, commande d’objets, localisation régulière des objets, etc.).

L’opérateur a dépassé son objectif de déploiement au premier semestre 2016 puisque 18 agglomérations (Angers, Avignon, Bordeaux, Douai et Lens, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Orléans, Paris, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulon et Toulouse), soit environ 1 300 communes, peuvent d’ores et déjà utiliser le réseau d’Orange dédié à l’Internet des objets sur la technologie LoRa.

D’ici la fin du mois de janvier 2017, le réseau LoRa d’Orange couvrira 120 agglomérations (environ 2 600 communes) en offrant une connectivité en extérieur, mais également à l’intérieur des bâtiments pour accompagner les projets de ses clients, entreprises, collectivités territoriales et partenaires. Le réseau sera notamment utilisé pour connecter les capteurs des villes intelligentes.

Mots-clés :

, , , , ,