En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Vers des chantiers BTP plus sûrs avec l’IoT


“Grâce à la puissance de la 5G, nous pourrons proposer des solutions encore plus fiables pour sécuriser les chantiers”


Sur le même sujet

Grand gagnant du Challenge 5G Orange à Vivatech, la start-up CAD.42 développe des solutions d’Internet des objet (IoT) pour l’industrie afin de détecter les risques et alerter les ouvriers en cas de danger. Le système permet également d’analyser les flux logistiques pour optimiser la performance opérationnelle. Explications.

Bien que le nombre d’accidents dans le secteur du BTP soit en baisse, la sécurité sur les chantiers reste une préoccupation majeure pour les entreprises. La start-up CAD.42, lauréate du Challenge 5G, s’est emparée du sujet en proposant des solutions pour protéger les compagnons sur les chantiers, grâce à un écosystème d’objets connectés fondé sur des outils de géolocalisation. A partir des données recueillies, un système de calcul prédictif des dangers peut être mis en place. Et éviter ainsi des situations potentiellement dangereuses.

Alertés d’un danger en temps réel

Pour ce faire, CAD.42 dispose des capteurs sur tous les matériels ou équipements générateurs de dangers ou de gâchis (moufle de grue, véhicules lourds, engins) mais aussi sur des gilets intelligents (munis de signaux sonores et lumineux) ou des montres connectées portés par les ouvriers.

L’ensemble du système est connecté au BIM (Building Information Model) et aux systèmes SI de l’entreprise. Les données sont ensuite envoyées en temps réel dans le Cloud où elles sont traitées dans deux objectifs : celui de déterminer des situations de danger – les ouvriers sont alors immédiatement alertés (par sonnerie ou vibration), et celui de générer des rapports d’activité pour les équipements afin d’évaluer au plus tôt les gâchis (taux de surutilisation ou sous-utilisation). Et pour optimiser les coûts terrain, il est possible de paramétrer des outils et des métriques innovants.

La 5G taillée pour l’IoT

Si aujourd’hui nombreux chantiers sont déjà équipés de solutions CAD.42 qui fonctionnent en Wi-Fi ou en 4G, l’arrivée de la 5G permettra non seulement plus de souplesse dans leur utilisation mais aussi des économies de temps et d’énergie. “Pour le moment, on déporte un serveur Cloud et sur le site connecté. Grâce à la réactivité offerte par la 5G, ce serveur pourra être supprimé, ce qui allègera les déplacements mais aussi la facture !”, explique Jean-Philippe Panaget, co-fondateur de CAD.42.

Des bénéfices qui confirment la 5G comme le futur réseau taillé pour I’IoT. “Par exemple, avec la solution, grue connectée, nous fixons un boîtier avec une caméra intégrée sur la moufle de l’appareil de levage. Aujourd’hui, en raison de la latence actuelle de la 4G, il n’est pas possible d’obtenir un flux de données en continu, seulement de prendre des photos. Mais avec la puissance du nouveau réseau, nous pourrons proposer de la vidéo HD à nos clients pour un résultat encore plus fiable”, s’enthousiasme Jean-Philippe Panaget.

Car la fiabilité, c’est bien l’objectif premier de la 5G bientôt déployée par Orange. Quand la technologie peut avoir un impact sur la vie de personnes, opérateur et startuppers applaudissent en chœur !


“Grâce à la puissance de la 5G, nous pourrons proposer des solutions encore plus fiables pour sécuriser les chantiers”


Sur le même sujet

Mots-clés :

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,