En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Marion Duprez impulse une recherche 5G ouverte et intégrative


« La 5G ne sera réussie que si elle est issue d’un écosystème innovant et ouvert. »


Responsable de la plateforme de recherche Plug’in, autour de la 5G, Marion Duprez propose aux chercheurs un formidable terrain de jeux partagé : construire, ensemble, la prochaine génération du réseau mobile dans le cadre d’une recherche en pleine transformation.

De l’essor d’Internet à la 5G, le parcours professionnel de Marion Duprez a suivi l’évolution des réseaux. La chercheuse rejoint Orange en tant qu’ingénieure télécoms et réseaux en 1999, au moment du déploiement de l’Internet bas débit puis de l’ADSL. « C’était une aventure passionnante, parce qu’il fallait mettre en place tout le réseau IP (protocole Internet) de France Telecom, et que tous les domaines techniques étaient représentés, ce qui m’a permis de comprendre la construction d’un réseau IP de A à Z », raconte-t-elle.

En 2006, à l’époque de la 3G et voyant la montée rapide du trafic de données sur les smartphones, elle décide de passer des réseaux fixes aux réseaux mobiles, et de partir en recherche pour contribuer au développement de l’architecture de la 4G. « J’ai senti l’importance grandissante des données et je me suis dit que la 4G serait la génération qui aurait le plus besoin du transport haut débit basé sur l’IP. J’ai donc pensé que c’était là que ma connaissance du réseau IP pourrait être la plus utile. »

Marion Duprez travaille ensuite sur la convergence fixe-mobile, puis sur la convergence entre les réseaux de télécommunications et l’informatique, au sein de projets visant à favoriser les échanges entre les architectes issus de ces différents mondes. Cette vision globale des réseaux, acquise au cours d’une carrière passée au cœur des évolutions de ces derniers, et sa volonté de faire collaborer les équipes la conduiront tout naturellement à piloter le projet de recherche de la plateforme Plug’in, lancée par Orange, visant à expérimenter la 5G dans le cadre d’une recherche intégrative.

Une recherche ouverte et intégrative

« La 5G est une nouvelle génération de réseau mobile, qui s’appuie sur des évolutions technologiques dans de nombreux domaines avec une part croissante de logiciel, explique Marion Duprez. Pour assimiler ces différentes évolutions, nous avons besoin d’une recherche qui soit plus intégrative. »

C’est le cœur du projet de la plateforme Plug’in : créer à la fois une plateforme technique en libre-service, qui met à disposition des chercheurs sur la 5G (radio, cœur de réseau, logiciel, etc.) l’outillage nécessaire à la construction de briques technologiques, mais aussi bâtir un « terrain de jeux partagé », qui permet de rassembler les compétences et d’échanger les développements, connaissances et expériences afin de construire d’emblée une 5G intégrée. C’est une véritable transformation de la recherche qui se joue là !

L’équipe de Marion Duprez a également mis en place un cadre visant à travailler en mode collaboratif avec des tiers (instituts de recherche publics, industriels, start-up, utilisateurs) sur la plateforme. En ce sens, la plateforme Plug’in concrétise parfaitement la démarche Open Innovation menée par Orange depuis plusieurs années. « Nous pensons que la 5G ne sera réussie que si elle est issue d’un écosystème innovant et ouvert », souligne la chercheuse.

Une 5G transformative

Une 5G intelligente, sécurisée et responsable, qui se veut transformative, démocratisant de nouveaux usages et ouvrant la voie à de nombreuses applications dans des domaines variés tels que la robotique industrielle, les véhicules autonomes ou même encore la santé et le tourisme. Comment ? En offrant des débits très élevés et une expérience utilisateur homogène à tout moment, en tout lieu et sur tous les terminaux ; en connectant des milliards d’objets communicants ; et en garantissant un réseau extrêmement fiable, avec une faible latence.

Une 5G également très diverse et modulaire, selon Marion Duprez : « Nos clients – les industriels, pour commencer – pourront choisir quelles options ils souhaitent avoir sur la 5G. Un peu comme lorsque l’on choisit les équipements, la carrosserie ou la couleur de sa voiture chez le concessionnaire. » Et c’est précisément cette 5G, que la plateforme Plug’in permet de préparer.

Mots-clés :

, , , ,