En ce moment

La voiture connectée en route vers l’autonomie

Une voiture de test 5GCroco - Stellantis

“La voiture ne s’appuie plus seulement sur ses propres capteurs, mais étend sa perception à tous les éléments communicants de son environnement.”


Après trois ans de recherche et de coopération entre 24 partenaires de 7 pays, le projet européen 5GCroCo (pour “Cross Border Control”) fait sa démonstration : trois cas d’usage sur route réelle, en zone frontalière, pour la voiture coopérative, connectée et automatisée.

Le 21 octobre 2021, les équipes du projet 5GCroCo, issues d’opérateurs de différents pays et de constructeurs automobiles de différentes marques, ont fait la démonstration de leurs travaux. “C’est une étape importante après douze années de recherche sur les mobilités connectées, s’enthousiasme Cédric Seureau, Responsable de programme chez Orange Innovation. Un projet précédent tel que 5GCAR avait pour objectif de concevoir l’architecture globale en tenant compte de la sécurité et la confidentialité des données, de la gestion de la qualité de service (QoS) et des flux de trafic dans un contexte de multi réseaux d’accès et multi constructeurs automobiles (avec différents liens V2X). Avec 5GCroCo, nous démontrons et validons ces concepts développés en conditions réelles, sur autoroutes et routes départementales.” L’objectif du projet est de tester trois cas d’usage liés aux services CCAM (Cooperative, Connected and Automated Mobility) en environnement transfrontalier. Les expérimentations prennent place dans le corridor 5G de Schengen (Luxembourg) et celui reliant les villes de Forbach (en France) et Sarrebruck (en Allemagne).

Les enseignements de 5GCroCo

Transmission de cartes HD-3D au véhicule actualisées en temps réel, prise en main de la conduite à distance, évitement de collisions coopératif : c’est sur ce dernier cas d’usage qu’Orange aura été le plus impliqué. L’approche mise sur une communication du véhicule avec son environnement global : c’est le V2X, pour Vehicle To Everything. “La voiture ne s’appuie plus seulement sur ses propres capteurs, mais étend sa perception à tous les éléments communicants du parc automobile, de l’infrastructure routière et urbaine, des piétons… Cet horizon n’est pas lointain. On voit se construire un écosystème qui se développe autour de la connectivité 5G pour les véhicules. Avec le projet de recherche 5GCAR, on mettait en place toute l’architecture nécessaire à la voiture coopérative, connectée et autonome. Aujourd’hui, avec 5GCroCo, on met en place les objectifs qu’on avait imaginés en recherche ces dix dernières années.”

5G et smart mobility vont de pair

Outre la quantité de données à transmettre, ces cas critiques imposent la nécessité d’une très faible latence : sur la route, le temps de réaction ne peut excéder quelques dizaines de millisecondes. Les véhicules passant rapidement d’une antenne à une autre, cette latence doit être garantie non seulement dans le temps, mais aussi dans l’espace. Parce que la 5G est le moteur de la mobilité connectée, Orange a fourni connectivité et tranches de réseau basse latence au projet 5GCroCo. Mais l’opérateur ne s’est pas cantonné à son cœur de métier. Comme l’explique Florence Gagnepain, Head of Industry and Connected Transports à Orange Innovation, “nous nous investissons depuis plus de dix ans dans la recherche sur l’architecture réseau et logicielle bout-en-bout et l’IA : autant dans les thématiques de transport connecté que d’optimisation des réseaux. Au sein de notre groupe, les projets s’enrichissent les uns les autres avec la connectivité 5G et le développement logiciel, les équipes travaillent sur des sujets aussi divers que passionnants en zone privée ou sur route ouverte, et les appels à projets lancent sans cesse de nouveaux défis avec une nombre de partenaires grandissant.”

Un projet fédérateur qui va au-delà de la mobilité et des voitures connectées

Côté recherche comme côté business, 5GCroCo marque un palier pour Orange. Dans les années à venir, la recherche se concentrera sur la sécurisation des services critiques, de la cybersécurité et la qualité de service réseau. Un autre grand focus sera l’aspect environnemental, via l’optimisation du Edge Computing ou de l’utilisation des IA, technologie prometteuse mais potentiellement gourmande en données. “De nouveaux projets émergent des travaux de 5G Croco, par exemple pour le développement de transports en zone rurale. Et s’il s’agit d’une coopération entre les opérateurs de réseaux, les sociétés de transports en commun et les collectivités territoriales, on perçoit déjà à quel point l’écosystème V2X servira la smart city. Dans un secteur où le modèle économique reste encore à déterminer, les acteurs de l’industrie et les collectivités locales ont tout intérêt à travailler ensemble dans une optique de co-innovation. Face à la Chine et aux États-Unis, le soutien de l’Union européenne est également essentiel pour intensifier les expérimentations sur les territoires, et faire progressivement grandir le véhicule connecté coopératif… jusqu’à l’autonomie !”

Mots-clés :

, , , ,