En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Home in the future : la maison de demain sera sensible

La plateforme Home in the future fédère tous les projets de recherche autour de la maison du futur. Elle préfigure une maison dotée d’intelligence mais aussi et surtout… de sensibilité. Une maison qui comprend les sentiments de ses habitants et change leur manière de vivre leur quotidien.

La démonstration est très convaincante ! Un écran tactile représente la maquette interactive d’une maison dans laquelle nous circulons et interagissons. Un mur d’images nous immerge dans les pièces de cette maison. Le salon, la salle de bain et la bibliothèque sont au cœur de la démonstration et les scènes de jeu de 3 fonctionnalités de la plateforme de recherche Home in the future. Selon les requêtes du présentateur, les modules technologiques sollicités dans la plateforme s’allument sur son tableau de bord, et la maison s’anime pour illustrer comment il est possible d’analyser le caractère et les émotions d’un habitant, pour mieux anticiper ses attentes et lui apporter des réponses complétement personnalisées. Au-delà d’un assistant déjà intelligent, l’ambition est de proposer un véritable majordome domestique doué de sensibilité, et la plateforme de recherche Home in the future a pour but de fédérer tous les travaux allant en ce sens.

Détecter les personnalités

Entrons dans le salon où sont rapportés quelques échanges ayant eu lieu entre deux des habitants de la maison. L’analyse de leur échange qu’il soit vocal ou textuel permet d’identifier deux traits de personnalité : curiosité et ouverture d’esprit pour l’une, désorganisation pour l’autre. Lorsqu’une des deux personnes pose une question au majordome, ce dernier reconnait la personne grâce à sa voix, retrouve les informations de personnalité qui lui sont associées (fruit d’analyses qui s’affinent au cours du temps), adapte sa réponse, voire la complète avec des propositions susceptibles d’intéresser la personne. Il lui rappelle, par exemple, un rendez-vous, s’il s’agit de la personne désorganisée ou l’informe d’un documentaire à ne pas rater, s’il s’agit de la personne curieuse.

Appréhender les émotions

Poursuivons dans la salle de bain. Un miroir interactif détecte les émotions de celui ou celle qui s’y regarde. Des émotions comme la joie, la peur ou la tristesse. Si vous êtes de bonne humeur, la voix du majordome prend un ton enjoué et vous propose, sans que vous ne lui ayez demandé, d’appeler par exemple votre meilleur ami. Si vous êtes triste, sa voix est plus empathique et vous suggère de regarder un film pour vous changer les idées. Si vous êtes en colère, elle est neutre et vous enjoint d’écouter un peu de musique pour vous détendre. Ici c’est l’expressivité de la voix et la proposition qui s’ensuit qui s’adapte à l’émotion.

Gérer des contenus personnels

Enfin, dans la bibliothèque, lorsqu’on lui demande de nous montrer des photos de différentes villes, le majordome qui connaît bien les habitants de la maison et a déjà intégré au préalable tous les documents personnels archivés est capable d’adapter sa recherche. Avec la même question, au-delà des photos classiques trouvées sur internet, il détecte d’éventuelles photos présentes dans la banque d’images personnelle de l’utilisateur, réalisées par exemple au cours d’un voyage, et les présente en priorité.

« Home in the future est une plateforme intégrative et collaborative, basée sur des études d’usage et des technologies issues ou non d’Orange » explique Maryline Clare-Charrier, chef de projet de recherche à chez Orange. « Des technologies collectent les données de contexte ambiant et l’intelligence artificielle analyse ces données pour mieux adapter la réponse de l’assistant numérique domestique. »

Home in the future est déjà une réalité et les équipes d’Orange travaillent à la mise en place de lieux d’immersion dans des espaces Orange dédiés, pour évaluer auprès d’utilisateurs la qualité de l’expérience qui sera tirée de cette plateforme de recherche. Elle est également ouverte à tout partenaire utilisateur ou contributeur intéressé par ces technologies et leur formidable potentiel.

« Chez Orange, nous partageons la vision d’un domicile numérique sensible, capable d’améliorer le quotidien de ses occupants, d’accroître leur bien-être et de protéger leur vie intime. La confiance et la protection des données sont d’ailleurs partie prenante de tous nos travaux de recherche. Dans le cas de la démonstration « Home in the future », toutes les informations sont strictement échangées sur le réseau local de la maison et les analyses de comportement réalisées en circuit fermé, ne sortent pas de ce lieu ».

Mots-clés :

, , , , , , , , , , , , , , , , ,