En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Holotennis, le futur du sport entre réalité virtuelle et réalité augmentée


Holotennis : de la réalité virtuelle pour les joueurs, de la réalité augmentée pour les spectateurs.


Présenté lors de l'édition 2017 du tournoi de Roland-Garros, Holotennis est de retour cette année dans une version enrichie. Au programme du match : de la réalité virtuelle pour les joueurs, et de la réalité augmentée pour les spectateurs.

Avec Holotennis, le tennis prend une toute autre dimension, en permettant à des joueurs de s’affronter à distance dans un espace virtuel, et à d’autres personnes d’assister à ce match via un dispositif de retransmission en réalité augmentée.

Duel d’hologrammes

Développée en partenariat avec les start-up Emissive et Mimesys, la solution propose une expérience immersive où deux personnes équipées de casques VR (HTC Vive) se retrouvent propulsées sur le court Central. Filmés par une caméra de profondeur 3D de type Kinect qui capte et restitue le flux vidéo 3D live dans l’espace virtuel, les joueurs peuvent ainsi voir et affronter leur hologramme concurrent, bien qu’ils soient, dans la réalité, à distance l’un de l’autre. L’expérience s’étoffe cette année avec une amélioration de l’expérience de jeu incluant notamment une trajectoire de balle repensée, pour un jeu encore plus proche du tennis tel qu’il se pratique en réel. Un système de captation et de restitution de données statistiques a par ailleurs été ajouté pour permettre aux joueurs d’analyser leur jeu.

Mais la grande nouveauté d’Holotennis version 2018 réside dans son dispositif de retransmission en réalité augmentée, une grande première qui préfigure de nouvelles façons de regarder le sport.

L’AR de vivre le sport

Mathieu Ducrot, Head of Apps & Connected Ecosystems Anticipation chez Orange, évoque ce dispositif inédit d’Augmented Reality (AR) : « sur le stand Orange, une table  avec un terrain de tennis imprimé est mise en place. A l’aide de tablettes, les visiteurs pourront visualiser le match en temps réel et en miniature sur cette table, avec l’hologramme des deux joueurs. Ils pourront librement se déplacer autour de ce mini-terrain et choisir leur point de vue, tout en affichant s’ils le souhaitent, en live, les stats du match en cours. Cette première expérience de retransmission AR du genre propose au spectateur de vivre l’événement sportif comme s’il était dans les tribunes, depuis n’importe quel endroit. Dans un futur proche, il sera possible d’assister à de grandes manifestations sportives à distance et en grandeur nature dans des stades, sur des terrains, dans des arènes, etc. Tout en s’affranchissant à terme du terminal : avec des lunettes de réalité augmentée, l’utilisateur n’aura plus besoin de porter une tablette à bout de bras, et l’expérience sera aussi immersive pour le spectateur que pour le joueur ».

Au-delà des technologies de réalités virtuelle/augmentée et de leur perfectionnement, cette petite révolution dans le monde du sport préfigure ce que seront demain les services de communication immersifs et valorise la performance du réseau fibre Orange en termes de latence. Ce type d’applications nécessite en effet des niveaux de latence quasi-nuls ou très faibles, et demain avec la 5G, l’expérience sera encore plus aboutie et pourra être vécue y compris en situation de mobilité.

Mots-clés :

, , ,