En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Edge Video Analytics révèle l’intelligence des réseaux du futur


« Edge Video Analytics anticipe la puissance des réseaux de demain, tout comme elle préfigure leur ‘softwarisation’ et leur distribution »


A travers l'expérimentation Edge Video Analytics, conduite lors du tournoi de Roland-Garros 2018, Orange fait jouer un nouveau rôle à ses réseaux, privilégiant un traitement dynamique de l'information plutôt que son transport pour une analyse a posteriori. Explications.

« Aujourd’hui, nous transportons de l’information. Avec cette expérimentation Edge Video Analytics, nous traduisons cette information au plus près de la source pour ne transporter que l’information utile », résume Jean-Pierre Casara, Directeur Innovations Réseaux du futur chez Orange.

Faire parler les images en temps réel

Concrètement, l’expérimentation consiste à installer des caméras connectées sur le court Suzanne Lenglen, chacune pointant vers une tribune. Les images captées par ces caméras remontent par le réseau mobile et sont interprétées dans un mini-Cloud décentralisé situé dans le stade même. Là, une solution d’intelligence artificielle traduit ces images en l’indicateur recherché, à savoir le nombre précis de spectateurs présent dans chaque zone de chaque tribune. Ces indicateurs, une trentaine au total, sont mis à jour toutes les minutes et sont remontés via un site internet au personnel de la Fédération Française de Tennis (FFT). Agrégés avec d’autres informations comme l’avancement du match en cours, Il leur est ainsi possible de mieux connaitre la fréquentation et les flux de spectateurs pour potentiellement adapter de façon dynamique les dispositifs d’accueil, d’orientation, de gestion des places, etc… A la clé, une expérience optimisée à la fois du point de vue du spectateur mais aussi  de l’organisateur.

5G et Edge Computing, le nouveau paradigme

Aujourd’hui, l’expérimentation se déroule à l’aide d’un réseau 4G privé en attendant l’arrivée de la 5G. « Edge Video Analytics anticipe la puissance des réseaux de demain, tout comme elle préfigure leur ‘softwarisation’ et leur distribution », nous explique Jean-Pierre Casara. En effet, le principe de l’edge computing qui est au cœur de la solution consiste à distribuer l’intelligence et la puissance de calcul pour l’apporter au plus près de la source des données. Ainsi, grâce à sa capacité de traitement local et en temps réel, l’edge computing présente l’avantage de limiter le transport des données vers le Cloud. Celles-ci ne sortent donc jamais du réseau mobile, ce qui permet un engagement renforcé en matière de respect de la vie privée et des données. Jean Pierre Casara nous précise que les perspectives de marché sont importantes, et les opérateurs y ont un rôle à jouer. « Il y a un réel engouement pour le traitement des images, leurs interprétations et les modèles de prédictions. De nouveaux marchés peuvent s’ouvrir pour les développeurs d’applications spécialisés dans ces domaines et Orange pourrait être là pour fournir les moyens à ces applications d’être opérées au sein même des réseaux du futurs».

Mots-clés :

, , , , ,