En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

Des salons professionnels augmentés par la data

Thing’in for Shows est un système de collecte de données mis au point par Orange Labs pour améliorer l’expérience des visiteurs de salons et autres manifestations. Explications avec Cédric Seureau, responsable chez Orange Labs à Lannion du projet de recherche « Interconnecting Attractive Territories ».

Comment mesurer et visualiser l’affluence des visiteurs lors d’un salon professionnel, une population par essence très mobile et vivant des expériences très différentes d’un endroit à un autre ? En se servant de divers objets judicieusement disposés dans ces espaces d’échanges et de rencontres. En l’occurrence, des caméras, des micros, des capteurs infrarouges ou de dioxyde de carbone, par exemple.

Artisan de la plateforme de recherche Thing’in sur les objets connectés, Cédric Seureau, responsable chez Orange Labs à Lannion du projet de recherche « Interconnecting Attractive Territories », explique qu’en cumulant ces dispositifs et en définissant des équivalences sémantiques entre ces données hétérogènes issues d’objets capteurs, il est possible de construire une carte de l’affluence d’un salon en temps réel.

Une collecte de données qui ne vise pas à suivre individuellement des personnes, mais ambitionne plutôt d’établir une cartographie évolutive de la fréquentation d’un salon afin d’améliorer la qualité de la visite des usagers. Cette application baptisée Thing’in for Shows a été présentée lors du Salon de la recherche 2017, du 5 au 7 décembre.

Écouter le podcast

Mots-clés :

, , ,