En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus

En ce moment

CES 2018 : la tech, la carte de paiement… et la planète


Je pressens un besoin pour le CES de Las Vegas de s’installer un peu plus encore sur les domaines jusque-là prérogatives du MWC de Barcelone.


Troisième volet de la présentation des grandes tendances de l’édition 2018 du CES, qui aura lieu du 9 au 12 janvier à Las Vegas, par Luc Bretones, Directeur du Technocentre et d’Orange Fab chez Orange. Après les robots domestiques empathiques et sensibles, les réalités virtuelles et augmentées en quête de sens, la personnalisation des objets et la démocratisation des technologies et des usages, zoom sur un souci quotidien et environnemental majeur : l’état de nos batteries, et le futur des cartes de paiement.

Au Consumer Electronic Show de Las Vegas ou ailleurs, travail, vacances, week-end, une bonne partie des occurrences de consultation de notre smartphone concerne son niveau énergétique. Comme nos ados l’ont instauré, la couche wifi s’est positionnée sous les besoins vitaux de l’alimentation dans la célèbre pyramide de Maslow. Certes, le CES 2018 ne réglera malheureusement pas le sujet, mais il peut nous donner quelques solutions temporaires, en attendant le stockage durable et les énergies solaire ou cinétique abondantes.

En attendant la fin de la technologie batterie Lithium au profit de solutions organiques plus durables du type de celles d’Armor Group, je pense que vous serez attentifs à l’optimisation obtenue par Enevate. En effet, leur moisson de récompenses sur ce CES 2018 n’a de comparable que leur performance sur batteries Lithium Ion avec une charge 8 fois plus rapide et 50 % de capacité supplémentaire !

Côté innovation de business model appuyée sur de l’intelligence artificielle, Lancey présente le premier radiateur électrique intelligent avec batterie intégrée pour un chauffage électrique au prix du gaz. Le client achète un radiateur électrique performant au prix du marché et Enedis lui loue une batterie pour son bon fonctionnement

Oscillations entre cloud et physique

On la pensait en sursis, mais il se pourrait bien qu’elle subsiste un peu plus longtemps que prévu. DynamicsInc a en tout cas décidé de relever les compétences de la fameuse carte bancaire avant sa probable intégration définitive au terminal portable dominant et le tout aussi probable portage de ses super pouvoirs dans le cloud. La carte de paiement devient ainsi presque aussi intelligente qu’un smartphone – il ne manque plus que  l’audio – en intégrant des boutons de fonctions. Concept très proche de la solution des Rennais de OneWave avec la carte qui les fédèrera toutes : « la One Wave vous permet de laisser toutes vos cartes à la maison pour n’en garder qu’une seule ».

Dans un sens de mouvement résolument vers les cloud, un de mes chouchous est clairement Shadow de Blade ! Un PC « de compétition » par abonnement, virtualisé dans le réseau, toujours à jour et accessible soit via un boîtier à la maison sur lequel il possible de brancher un clavier, une souris, un écran, des manettes de jeu, du RJ45, etc., soit de façon logicielle via un PC, une tablette ou un smartphone. Juste excellent !

Le rêve de Sun est là : un Raspberry Pi, une dalle, une bonne connexion Internet et c’est parti ! J’ai testé un jeu en ligne sur le boîtier Shadow en commençant sur une TV de salon puis en basculant sans couture dans le déroulé du jeu sur un PC et en finissant de la même manière – c’est-à-dire avec un handover parfait – sur une tablette.

Une année charnière pour le CES ?

En conclusion, je m’attends à un CES de grand niveau, avec une délégation française au diapason et une accélération considérable dans tous les secteurs cités dans ces trois articles. Également, je pressens un besoin pour l’événement de s’installer un peu plus encore sur les domaines jusque-là prérogatives du Mobile World Congress de Barcelone. Peut-être une année charnière si le CES ne parvient pas à gagner en lisibilité sur sa raison d’être dans le nouveau paradigme technologique qui nous envahit. Pour le voir et le savoir, rendez-vous donc du 9 au 12 janvier à Las Vegas !

Mots-clés :

, , ,