En ce moment

Améliorer l’efficacité énergétique des objets connectés


“Cette technique permet ainsi de communiquer avec un seul amplificateur radio en émettant deux flux”


Doubler le débit d’un smartphone nécessite actuellement de doubler le nombre d’antennes et d’amplificateurs voire d’utiliser un amplificateur plus puissant, capable de générer des signaux plus complexes – autant de solutions gourmandes en énergie.
Présent au Salon de la Recherche 2021, ce projet propose, côté objet connecté, une antenne compacte reconfigurable ainsi qu’une nouvelle technique de traitement de signal appelée “modulation spatiale” et, côté réseau, des antennes intelligentes.

 

L’antenne compacte reconfigurable peut rayonner de huit manières différentes et la modulation spatiale donne une signification en “bits” à chacun des modes de rayonnements. Pour communiquer un message binaire, il suffit d’alterner entre ces huit modes de rayonnements. Cette technique permet ainsi de communiquer avec un seul amplificateur radio en émettant deux flux : le premier sera émis de manière conventionnelle en émettant une onde et le second sera émis sans amplification additionnelle juste en basculant d’un mode de rayonnement à l’autre. L’antenne intelligente, quant à elle, est capable de détecter les deux messages en même temps.

Cette expérimentation est allée jusqu’à prouver qu’une communication sans énergie est possible. Il suffit de supprimer l’amplificateur et continuer de basculer entre les huit modes. Ce travail, co-financé par l’agence nationale de la recherche, réalisé sous la coordination d’Orange avec divers partenaires dont ATOS, l’IMT-Atlantique, l’Institut Langevin, l’INSA Rennes et CentraleSupélec, permet une nouvelle fois de le constater à l’occasion du Salon de la Recherche 2021.

Mots-clés :

, , ,