En ce moment

Allez les filles !


Les filles peuvent se rendre compte que leurs idées et leur façon d’appréhender les problèmes et de les résoudre valent autant que celles de leurs camarades masculins.


Sur le même sujet

La 5e édition de Science Factor a été lancée le 9 septembre. Ce concours scientifique et technique vise à donner le goût des sciences et de l’innovation aux adolescents, en particulier aux jeunes filles.

Manger équilibré dans une cantine intelligente pour que les ados munis de leur carte magnétique personnelle (comprenant leur taille, poids, âge, planning des activités physiques) puissent faire les bons choix de menus sur des bornes interactives. Faciliter la détection de pollution de l’eau avec des bouées dérivantes sur lesquelles sont placés plusieurs capteurs permettant de mesurer différents indicateurs (pH, température, conductivité, chlorophylle, substances chimiques, etc.). Ce sont les deux projets primés en février dernier dans le cadre de l’édition 2015 de Science Factor.

Particularité : les projets sont pilotés par des jeunes filles, car l’objectif de ce concours scientifique et technique présidé par Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, directrice exécutive d’Orange, en charge de l’Innovation, du Marketing et des Technologies, est de démontrer que les filles peuvent contribuer au développement d’innovations citoyennes à parts égales avec les garçons !

« C’est pour donner confiance aux filles que nous avons choisi d’imposer comme règle qu’elles soient « cheffes d’équipe », c’est une solution pour faire en sorte qu’elles soient entendues », explique Claudine Schmuck, organisatrice de l’opération. Enhardies, les filles peuvent ainsi se rendre compte que leurs idées et leur façon d’appréhender les problèmes valent autant que celles de leurs camarades masculins. Autres atouts, la perception qu’ont les garçons des capacités féminines change au contact de leurs coéquipières, et les équipes mixtes s’avèrent plus créatives et plus performantes que celles qui ne le sont pas.

C’est tout l’enjeu de cette initiative : montrer aux filles qu’il est possible d’aller vers les filières d’avenir dont elles s’excluent aujourd’hui, pour susciter des vocations scientifiques chez les collégiennes et les lycéennes, et in fine favoriser un accès égal des femmes aux emplois de demain.

Car aujourd’hui encore, malgré de meilleurs résultats scolaires, les jeunes filles restent nettement minoritaires dans les filières scientifiques et techniques. Pire : l’enquête internationale « Mutationnelles-Y Factor 2015 », parrainée par Orange, révèle une stagnation, voire un déclin, de la féminisation des formations scientifiques et techniques en France et des filières du numérique. Conséquence : la part des femmes dans les métiers liés à l’innovation, aux sciences et aux technologies est plus faible.

5e édition en cours

Conçu par Global Contact, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, Orange et la Fondation ManpowerGroup S’accomplir, Science Factor s’adresse aux élèves de la sixième à la terminale et les invite à imaginer un projet d’innovation citoyenne, c’est-à-dire une invention « ayant un impact positif clairement démontré au niveau sociétal, économique ou environnemental ». L’édition 2016-2017 de Science Factor est ouverte jusqu’au 31 décembre 2016. La remise des prix se déroulera lors des Rencontres nationales Science Factor qui se tiendront le 7 mars 2017. Cette année, trois prix seront attribués : le Prix Collège, le Prix Lycée, et le Prix Engie Science Factor pour la solution la plus économe en énergie, ou la plus optimisée en production d’énergie.


Les filles peuvent se rendre compte que leurs idées et leur façon d’appréhender les problèmes et de les résoudre valent autant que celles de leurs camarades masculins.


Sur le même sujet

Mots-clés :

, , ,