En ce moment

MWC 2021 : avec Pikeo, les réseaux 5G passent dans le cloud et deviennent autonomes


“Avec l’automatisation et la mise en œuvre de mécanismes de closed loop, le réseau peut s’adapter et s’auto-réparer de façon dynamique, pour une expérience utilisateur optimisée”


Loin de modifier la seule expérience utilisateur, la 5G transforme également profondément la façon dont sont construits, déployés et exploités les réseaux. Orange explore de nouvelles approches en lançant un réseau expérimental 5G StandAlone cloudifié et automatisé de bout-en-bout.

Si les précédentes générations de réseaux mobiles étaient largement fondées sur des solutions propriétaires plus monolithiques et captives, la 5G amène à plus d’ouverture et de flexibilité, en appui sur les apports des architectures cloud et des technologies open source.

Préparer les réseaux du futur

Automatisation, intelligence artificielle, cloudification, security by design, etc. : des technologies éprouvées dans le monde de l’IT et des plateformes de service s’appliquent désormais au domaine des réseaux. Cette tendance ouvre la voie à des évolutions majeures dans la façon de déployer et d’exploiter les réseaux, et jusque dans les compétences associées. Afin d’appréhender ces changements en pratique, Orange lance Pikeo, son réseau expérimental 5G SA, entièrement cloudifié, automatisé, et piloté par l’intelligence artificielle grâce aux données collectées – une première en Europe, à l’occasion du Mobile World Congress. “Notre objectif est d’apprendre en faisant, là où des tests en laboratoire ne peuvent à eux seuls couvrir toute l’étendue de la disruption attendue avec ces réseaux du futur, explique Elisabeth Py, Directrice du Programme Pikeo. Il est à la fois question de réseaux plus intelligents, plus autonomes et désagrégés, un peu à l’image d’un Lego® Technic. Pour chaque brique du réseau – cœur, accès, etc. – nous pouvons opter pour des solutions de vendeurs différents. En contrepartie, cette ouverture implique un enjeu fort en termes d’intégration globale et de compétences et outils associés.”

De la virtualisation à la cloudification

Dans son architecture, le réseau expérimental pousse un peu plus loin la logique de virtualisation, pour se définir comme un réseau cloudifié. Il n’est plus question de “Virtualized Network Functions” (VNF) mais de “Containerized Network Functions” (CNF) : les fonctions réseau sont développées sous forme de microservices déployés dans des infrastructures cloud dans des conteneurs orchestrés par Kubernetes. Pikeo s’appuie, pour la partie réseau d’accès, sur les principes et technologies de l’Open RAN. Pour sa première étape, Pikeo s’associe à des partenaires très innovants dans leur domaine. Mavenir fournit ainsi une solution cloud Open RAN, Casa Systems le cœur de réseau cloud 5G SA, Hewlett Packard Enterprise le cloud 5G SA SDM (Subscriber Data Management), Dell l’infrastructure supportant les fonctions réseau (RAN Centralized Unit et Distributed Unit, cœur) et Xiaomi les terminaux mobiles.

Une plateforme de médiation sera chargée de collecter les données produites par tous les composants du réseau. Elles seront mises à disposition d’algorithmes d’IA qui en fonction de leur analyse activeront des actions automatiques sur le réseau. Des composants open source sont mis en œuvre pour les automatisations dont ONAP (Open Network Automated Platform) qui est utilisé pour déployer automatiquement les CNF.

Expérience optimisée

Les perspectives ouvertes par ces réseaux de nouvelle génération sont multiples, pour l’opérateur et les usagers. “Avec l’automatisation et la mise en œuvre de mécanismes de closed loop, le réseau deviendrait capable de s’adapter et, de s’auto-réparer. Un événement technique se produit, est analysé via une IA qui déclenche une action automatisée, ce qui signifie une réactivité optimale, des résolutions dynamiques, une meilleure disponibilité… Et, au final, une expérience fluidifiée et améliorée du point de vue de l’utilisateur.”

Montée en puissance

L’expérimentation Pikeo est conduite de manière incrémentale en mode Agile. La première année sera consacrée à la construction de l’écosystème technique et se poursuivra par des premiers tests utilisateurs (internes Orange) sur des usages et services de connectivité Data. L’année 2022 sera celle de l’ouverture à des tiers, avec un élargissement du panel d’utilisateurs et l’expérimentation de cas d’usages verticaux B2B/Wholesale.

Mots-clés :

, , , ,